La police colombienne : un métier à risques

On pourrait penser qu’être agent des forces de l’ordre en Colombie, c’est dangereux parce qu’on infiltre des réseaux de trafiquants de drogues, comme à la télé. Oui, mais pas seulement !

Le site crash-aerien.com nous informe qu’hier, « au moins huit personnes ont été blessés après l‘explosion accidentelle d’une grenade lacrymogène dans un avion de la police colombienne. Ce dernier a été brisé en deux par le souffle alors qu’il se trouvait posé sur l’aéroport international Olaya Herrera de Medellin (Colombie) ».

grenade-1

« L’appareil venait de se poser, vers 15h10, heure locale, et transportait une dizaine de policiers qui venaient chercher 27 autres policiers de la brigade anti-émeute afin de se rendre dans la province de Choco, où des manifestations sont prévues dans les jours à venir ».

grenade-2

Mais c’est là où ils n’ont pas de bol :

« Cet accident intervient quelques heures seulement après qu’un autre C47 se soit écrasé, provoquant la mort de cinq personnes lors d’un vol d’entrainement. Les C47 utilisés par les forces armées colombiennes servent essentiellement aux opérations de reconnaissance, de renseignements et à la chasse aux convoyeurs et trafiquants de drogue ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pizza