La réalité augmentée serait l’interface du futur ?

Keiichi Matsuda, étudiant en architecture en Angleterre a réalisé cette vidéo pour un projet de fin d’année.

Il a imaginé ce que serait un futur dans lequel la réalité augmentée deviendrait notre principal interface avec la machine.

via augmented.org

,
5 comments on “La réalité augmentée serait l’interface du futur ?
  1. C’est très réaliste je trouve, c’est exactement ce que je pense !
    Ajoutez des robots de Honda avec des mappings de texture de peau et cheveux humains, des textures d’habits, et on a la réalité d’un fast food du futur, avec son personnel robotique.

  2. ma vision du futur proche (d’ici max. 20 à 30 ans) est assez proche de celle-ci.

    La suite, je pense, sera, comme le disait JB, une sorte de texturing de l’homme, on serait, dans la réalité, chauve, imberbe, sans visage, voire totalement robotisé (donc ressemblant à une machine, avec les rouages et tout et tout) et, dans le monde virtuel, à travers notre propre interface, les gens seraient comme eux le veulent (avec telle ou telle apparence quoi). Les sens seront eux aussi virtuels, on nous enverra, dans notre cerveau, des impulsions électriques pour nous faire ressentir cette seconde « réalité ».

    L’avenir encore d’après sera comme dans le film Clones, sauf que l’environnement les surrogates, en eux mêmes, seront entièrement virtuel. On vivrait constamment dans un univers virtuel, une sorte de second life améliorer en somme, où l’on vivrait tout ce que l’on veut quand on le veut (grâce à la stimulation sensorielle), branché par intraveineuse, nourris par les robots qui auront plié le monde à nos besoins vitaux (le reste des « besoins » étant combler par le second monde)voire branché sur courant XD Nous serions alors « immortels ». Peut-être que nous serons 700 Milliards, tous connectés les uns aux autres, et vivant tous les vies que l’on veut.

    La divinité nous attend.

    Et c’est ça qu’est triste. On ne visitera pas les étoiles… si ce n’est dans nos têtes…

    Edilyon…

  3. Complètement d’accord.
    Du coup c’est plus proche d’un Matrix, sans robots méchants, que de Clones.
    A terme, si on est tous connectés a tout moment, dans une sorte d’univers virtuel, je pense que nos identités et individualités disparaitront progressivement, et nous deviendrons un être collectif.

  4. Je ne sais pas si nous deviendrons un être collectif, mais c’est intéressant comme analyse. Toutefois, je pense que nous ne serons plus connecté, plus tard. Dans le sens où si on peut tout savoir instantanément, quel intérêt de communiquer ? on vivra connecté, dans ce cas, à notre propre esprit, comme dans un rêve lucide constant et éternel (et pas ethernet hein XD). Peut-être même que, sans que nous ne soyons au courant, les robots nous balancerons dans l’espace et créons une nouvelle planète très loin de notre soleil qui pètera un jour, car les robots sont là pour nous servir. Nous aurons transmis la notion de Dieu dans leur esprit, et Dieu ce sera… Nous.

    :o) pouet

  5. Pingback: Curious Display par Julia Tsao | Crowded.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pizza