Les Aventures de Spirou et Fantasio – « Dans les Griffes de la Vipère »

_CV_SPIROU ET FANTASIO_53_dans les griffes de la vipere couvertureSpirou en fourrure devant une Turbotraction flambant neuve, une couverture très attirante.

À l’occasion du soixante-quinzième anniversaire de Spirou et de son journal, et suite à ce super documentaire récemment paru sur Arte, j’ai décidé de me pencher à nouveau sur les aventures du héros en habit de groom accompagné de son écureuil fétiche et de son acolyte drolatique.

J’ai alors fait l’acquisition de la dernière histoire publiée par les éditions Dupuis : « Les Aventures de Spirou et Fantasio – Dans les Griffes de la Vipère » par Yoann et Vehlmann.

Synopsis :

« Catastrophe : Le journal de Spirou est menacé de faillite suite à un procès retentissant ! Le rédacteur en chef, Fantasio, ne veut pas laisser mourir son magazine. Mais il n’est pas le seul : Gil Coeur-Vaillant, le célèbre détective-explorateur et admirateur des exploits de Spirou, va venir à sa rescousse. Il va trouver un fonds d’investissement, la VIPER, qui va renflouer le journal. Ouf ! Le célèbre hebdomadaire est sauvé ! Pas tout à fait, car Spirou est en fait tombé dans les griffes d’un milliardaire sans scrupules. Prisonnier dans une villa de rêve sur une île paradisiaque, notre héros ne va pas supporter longtemps cette vie oisive. Il va se rebeller, ignorant qu’il va ainsi précipiter ses amis dans de terribles ennuis… »

Ce 53ème volume de la série Spirou et Fantasio se veut moderne, tant par l’élaboration graphique des décors et des personnages que par l’univers en lui-même. (véhicules contemporains, smartphones…) C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques de ce pionnier de la bande dessinée franco-belge : À la manière de Tintin, les personnages sont toujours en accord avec leur époque. Et d’un certain point de vue, il est intéressant de voir les mondes de la justice et de la finance internationale s’intégrer dans cet album.

Néanmoins, on retrouve un dessin aux traits relativement « classiques » et presque rassurants comparés à certaines des nombreuses formes qu’a pris l’univers de Spirou lors de ces dernières décennies.

spirou et fantasio dans les griffes de la vipere turbotraction

La lecture de cet album est agréable de bout en bout. L’aventure est (à mon plus grand bonheur) mouvementée et dynamique, et l’humour et les paquets de références culturelles sont au rendez-vous.

spirou et fantasio dans les griffes de la vipère artwork

L’intervention du Batman obèse racheté par la VIPER m’a par exemple beaucoup fait rire. Mais contrairement à ce que la couverture et certains artworks de Vehlmann peuvent laisser penser, Spirou passe ici beaucoup plus de temps traqué et fugitif que dans sa villa. Quant à Fantasio, le très comique partenaire de Spirou, il n’est (malheureusement?) pas des plus présents dans cette aventure.

Étant pour ma part un néophyte des Aventures de Spirou et Fantasio, je ne regrette pas d’avoir commencé ma découverte approfondie de cet univers avec cet album amusant et accessible.

Mais j’ai quand même un reproche à faire à cette histoire : les tournures scénaristiques de cette bande-dessinée s’enchaînent trop rapidement. La chute se produit ainsi sur trois pages et lecteur est pris au dépourvu sur une fin en cliffhanger, sans même avoir eu le temps de comprendre le pourquoi du comment.

Le tout reste cependant cousu et comme je vous le disais plus haut, la lecture est agréable du début jusqu’à la fin.

Quelques planches : (cliquez pour agrandir)

5413_p1 spirou-et-fantasio-53-2 spirou et fantasion dans les griffes de la vipere planche 1-page5 spirou et fantasion dans les griffes de la vipere planche 2-page6 

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pizza