Un drone berger

 

 

Pendant que certaines personnes dépensent des millions à développer des super ordinateurs pour remplacer les traders et capables d’effectuer des millions de transactions financières, d’autres préfèrent utiliser leurs compétences pour améliorer un des métiers les plus vieux du monde. Le berger va enfin pouvoir prolonger sa sieste sous son pommier pendant que son nouvel ami s’occupera de surveiller le troupeau.

Ah on me dit dans l’oreillette que le SCB (Syndicat des Chiens de Bergers) veut organiser une gréve pour dénoncer je cite « une uberisation de leur métier ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pizza