Stan Lee, la légende des comics nous a quitté

foc68g5881y11

Crédits : « Stan Lee by his superheroes », Charis Tsevis, collage, 2016

 

Stan Lee, artisan de l’âge d’argent des comics est décédé ce lundi 12 novembre à l’âge de 95 ans.

En co-créant dans les années 1960 les super-héros emblématiques tels que les Quatre Fantastiques (1961), Spider-Man (1962), ou encore les X-Men (1963), il a inspiré des génération d’artistes et nourri l’imaginaire d’encore plus de lecteurs.

Un bâtisseur d’univers

Né en 1922 à New York, l’homme aux lunettes d’aviateur et à l’éternelle moustache n’était qu’un adolescent lorsqu’il a commencé sa carrière chez Timely Comics (le futur Marvel) en 1939. Il obtient ses premiers galons pour une double page de texte rédigée dans Captain America en 1941. Au fil des ans, il aura été écrivain puis illustrateur occasionnel. Finalement, c’est lorsque Kirby et le rédacteur en chef Joe Simon sont partis à la suite d’un différend avec Goodman, le patron de Timely, que Stan Lee, alors âgé d’à peine 20 ans, est nommé rédacteur en chef.

A l’époque, le leader de l’industrie était DC Comics, créateurs de Superman, Batman, Wonder Woman ou encore Green Lantern. Cependant dans les années 1950, loin de l’âge d’or des années 1940, les ventes de comics se tassent. C’est pourquoi DC s’est lancé dans le renouvellement de ses héros : c’est l’âge d’argent des comics. Apparaissent alors la Justice League of America, l’alliance de super-héros menés par Flash et Wonder Woman. Très vite le succès est fulgurant.

Enviant le succès de DC Comics, Goodman a permis à Lee d’essayer de créer quelque chose du genre super-héros. En faisant équipe avec Kirby, Lee a imaginé un nouveau genre de héros, plus profonds, avec leurs troubles, insécurités et peines de cœur ; bref plus humains. Tout d’abord, les Fantastic Four, une équipe de super-héros probablement la plus célèbre pour Thing, le grincheux à la peau de pierre.

Le succès immédiat de Fantastic Four a engendré un torrent de nouveaux titres Marvel tels que Spider-Man, Hulk, Iron Man, Thor, les X-Men et Daredevil. Si bien que Lee avait du mal à suivre le rythme. Par conséquent, il a mis au point une nouvelle méthode de collaboration avec les illustrateurs. Lee inventerait les histoires, puis laisserait les artistes les dessiner avant d’ajouter des bulles de dialogue et de mots basées sur ces images. Beaucoup étaient des personnages avec lesquels les jeunes lecteurs pouvaient s’identifier. Spiderman traitait des troubles du quotidien de lycéens américains quand X-men explorait les thèmes du racisme et des discriminations en ces temps de lutte pour les droits civiques.

stan-lee-obituary-slide-BN46-superJumbo

Stan Lee, en compagne de son directeur artistique John Romita (1975)

Par la suite, il devint directeur de la rédaction et éditeur de Marvel en 1972 et finit par se consacrer à la diffusion et la représentation de Marvel (souvent avec l’exclamation « Excelsior! »). D’ailleurs il est maintenant bien connu du public pour ses cameos dans chacun des films issus de l’univers Marvel.

Au fil du temps, la figure de Stan Lee a cependant créé la controverse car omniprésente chez Marvel, à tel point qu’elle faisait de l’ombre au travail des différents artistes du groupe, en particulier Jack Kirby avec qui l’affaire ira jusqu’au tribunal.

Du papier à l’écran

Beaucoup de personnages ont été développés pour la télévision avec plus ou moins de succès. Mais c’est l’émergence du MCU (Marvel Cinematic Universe) dans les films, en particulier avec la franchise « X-Men » et le film « Spider-Man » réalisé par Sam Raimi (2002), qui a réellement rendu la marque incontournable.

En 2009, la Walt Disney Company a acheté pour 4 milliards de dollars cette franchise et a encore accéléré les ventes et la renommée de Marvel Entertainment, tout en séduisant de nouveaux lecteurs.

Opportuniste pour ses détracteurs, artiste de génie pour ses fans, quoique l’on pense de lui, Stan Lee a laissé une marque indélébile dans l’histoire des comics et de la pop culture. Merci Stan.

stan-lee-obituary-slide-JEWX-superJumbo

One comment on “Stan Lee, la légende des comics nous a quitté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pizza